Alimentation eau potable

ALIMENTATION EN EAU POTABLE

NAN 27

1997 à mars 1998 :installation de la 1ère pompe solaire à Nan 27

L’association “Soley Lakay” n’est pas encore créée.
Les personnes à l’origine de sa création inscrivent ce premier projet dans un des nombreux volets de l’association ” Société de St Vincent de Paul ” qui accepte de le cautionner, mais sans le prendre en charge.
Des précautions s’imposent : les panneaux solaires sont d’occasion ; la pompe photovoltaïque sera installée dans un forage existant mais abandonné.

2001 à janvier 2002 : Augmentation de la capacité de la pompe installée  3 ans et demi auparavant

C’est le premier projet sous le nom de ” Soley Lakay “, suite à la création de l’association.
La capacité d’eau distribuée va passer de 15000 litres à 30000 litres par jour.
De nouveaux panneaux solaires (neufs) sont installés.
Les constructions sont améliorées et le site est sécurisé.

MARE SUCRIN

Septembre 2004 à février 2005 : Installation d’une 2ème pompe solaire à Mare-Sucrin

Le projet était initialement prévu à Fond Loror mais pendant la période d’écriture et d’instruction du dossier, le forage a été endommagé et la pompe a été installée à Mare-Sucrin, à la demande de la population.

5 décembre 2010 :  Cession de l’ensemble des installations

Devant le manque d’engagement et de responsabilisation de la population et du Comité de l’Eau de Mare-Sucrin, “Soley Lakay” a décidé de céder l’ensemble des installations à la Commune de Anse à Galets et au Conseil d’Administration de la 2ème Section Communale.

MISSION AQUASSISTANCE

Novembre 2006 : Etude de faisabilité en partenariat  avec Aquassistance (ONG liée à GDF SUEZ et spécialisée dans le domaine de l’eau).

Devant les demandes de la population et l’absence de forages, ” Soley Lakay ” a mené une réflexion et fait appel à l’expertise d’Aquassistance avant de s’engager dans un nouveau projet.
Sa double mission était d’évaluer le fonctionnement de nos installations et de localiser des nappes phréatiques.

16 au 24 janvier 2016 : évaluation des ressources aquatiques

Deux techniciens, dont Jean-Marie BATTAREL qui était déjà présent à la précédente mission et connaît bien le terrain, se sont déplacés gracieusement pour une mission de 2 semaines. 
Il apparaît que les ressources en eau ne sont pas  épuisées mais que le rendement n’est pas au  maximum et ce, pour 2 raisons :

  • l’impact du séisme
  • le colmatage des ouvrages.

Comme il n’existe pas, en Haïti, de moyen pour réhabiliter ces forages, il faudrait prévoir creuser un nouveau forage et refaire l’installation en construisant 2 borne-fontaines pour mieux répondre aux besoins de la population de cette zone où les habitations sont très dispersées.
Cela va impliquer un nouveau projet avec recherche de financements.

PLATON LETAN

Janvier à juillet 2010 : installation d’une pompe à Platon Letan

Le forage et le calcul des débits ont été réalisés préalablement (2008 et 2009), en partenariat avec Aquassistance (ONG liée à GDF SUEZ et spécialisée dans le domaine de l’eau).
Le forage de Platon Letan se situe sur une terre arable.

11 au 30 avril 2011 : raccordement des réservoirs de Boucanlamare et de Platon Letan

Pour pallier le manque d’eau en période de sécheresse, le réservoir de Platon Letan a été raccordé à celui de Boucanlamare situé plus haut et à une distance de près de 2,5 km.

mi-avril à mi-juin 2013 : réalisation d’un nouveau forage

L’eau faisant toujours défaut, grâce à l’appui financier de la Fondation Pierre Viel, nous avons creusé un nouveau forage puis déplacé provisoirement les panneaux solaires de la 1ère installation.
Mais cela ne suffit pas ! Il faut envisager une solution plus pérenne qui permette à la fois d’alimenter en eau la population, d’abreuver les animaux (zone très rurale)  et de faire des cultures.

BOUCANLAMARE

Installation d’une pompe solaire à Boucanlamare desservant 3 bornes-fontaines

Suite à la découverte de deux nappes phréatiques, l’une à Boucanlamare, l’autre à Platon Letan, il a été décidé de réaliser deux forages et d’installer une pompe solaire à Boucanlamare pour alimenter en eau potable la population de 15 villages.

Quatre phases, en partenariat  avec Aquassistance, ont été nécessaires :

– Les forages (du 26 mai au 5 juillet 2008)

– Le calcul des débits (du 3 novembre au 5 décembre 2008

– La réalisation des constructions et le dédouanement des marchandises (du 23 février au 24 juin 2009) 

– L’installation des panneaux et le raccordement (du 16 novembre au 24 décembre 2009)