Nos projets à l’étude

NOS PROJETS A L'ETUDE

PARC À CABRIS

L’élevage libre, surtout celui des cabris, est très néfaste pour les cultures. A la demande de l’association locale ASL, et aussi à titre d’exemple près des paysans, nous avons réalisé un parc à cabris grâce au soutien financier de Terre Fraternelle, une association du Maine et Loire.

Un terrain d’environ 2km de périmètre a été clos (mur de pierres, plantation de candélabres, clôture électrique ) et a  nécessité 5 mois de travail. Les candélabres sont des épineux qui, au bout de 4 ans, devraient être assez étoffés pour constituer à eux seuls une barrière pour les cabris, ce qui permettrait de retirer la clôture électrique.

Ce parc fonctionne expérimentalement depuis avril 2014. Il est géré par deux gardiens à mi-temps (dépendants de l’ASL) sur le système haïtien du gardiennage : les propriétaires de cabris laissent la surveillance au gardien et quand des bébés naissent, le 1er revient au propriétaire, le second à l’ASL et ainsi de suite ce qui permettra à l’ASL d’être autonome financièrement et de pouvoir couvrir des frais de vétérinaire.

Il a démarré avec 38 cabris dont 1 mâle. Quatre mois plus tard, 23 naissances ont eu lieu.