Autres actions

AUTRES ACTIONS

AIDE ALIMENTAIRE D'URGENCE

En août et septembre 2008, 4 cyclones : Fay, Gusta, Hanna et Ike  ont dévasté Haïti.

A la Gonâve, les habitants ont perdu leurs récoltes et parfois leurs animaux. Pour les aider, nous avons fait un appel à dons qui nous a permis de leur offrir travail et nourriture.
Pendant plusieurs semaines, des équipes composées de 12 à 15 personnes ont travaillé à la réfection des routes. Pour cela, elles étaient payées et nourries pendant une semaine  et recevaient, en plus, une somme d’argent permettant d’acheter de la nourriture pour leur famille pendant 2 semaines.
Afin de pouvoir aider le maximum de personnes, les équipes ont été renouvelées chaque semaine (d’octobre à décembre 2008).
Une personne était chargée de pointer les équipes de travailleurs.

De juin à fin août 2012 : grande sécheresse puis cyclone Isaac

En mai, dès les premières pluies, les paysans ont semé toutes leurs graines. Ils pensaient que c’était le début de la saison des pluies. Mais celles-ci se sont vite arrêtées, la sécheresse a sévi et les plantes n’ont pas résisté.
Pour les soutenir, nous avons mis en place un système de subventionnement du riz près des petites marchandes. Ainsi, pendant deux mois et demi, les familles ont eu droit à deux marmites de riz à moitié prix. L’association locale (ASL) a géré elle-même la logistique de cette opération : réunion hebdomadaire avec marchandes et bénéficiaires, pointage des aides financières accordées et des marmites de riz achetées.
Cela a beaucoup soutenu les familles même si, fin août, le cyclone Isaac a entraîné avec lui terre arable et une partie de leur cheptel.

De mi-août à fin novembre 2015: nouvelle aide suite à 7 mois de grande sécheresse

Grâce à la générosité de particuliers et de l’association Terre Fraternelle, deux cents familles ont été aidées selon le même mode qu’en 2012.

AIDE À LA RECONSTRUCTION

Le 12 janvier 2010 : un violent tremblement de terre frappe Haïti  dont une partie de l’île de la Gonâve, essentiellement la 11ème section Petite Anse où nous intervenons.

Projet maisons jardins

Plusieurs familles nécessiteuses et habitant des lieux isolés n’ont pu bénéficier des premières aides. Avec l’association locale ASL, nous avons décidé de construire un village de 15 maisons avec jardins.

De fin octobre 2012 à fin mai 2014, avec l’appui technique de l’association Architecture et Développement intervenue pendant 4 mois pour un chantier école, nous avons pu réaliser un village pilote de 15 maisons parasismiques et anticycloniques: “Vilaj Zwazo”.

Premières aides

Suite à un 1er état des lieux envoyé par Jules Bert Jean, président ” Soley Lakay ” présent à la Gonâve au moment du séisme, nous décidons de faire un appel à dons pour aider à la reconstruction.
Chaque maison est construite sur le modèle suivant :

– Un terrain de 210 m² (15m x 14m)

– Une maison basse de 30 m² (6m x 5m) composée de 2 chambres et d’une véranda

– Un toit recouvert de 45 feuilles de tôle, 2 portes extérieures et 3 fenêtres ; la porte intérieure est à la charge des familles

Dès fin février 2010, les constructions ont commencé; une participation de la population a été demandée :

– Dans un 1er temps, les personnes bénéficiant de reconstructions se sont engagées à une petite participation financière (équivalent à 200 €) étalée sur 10 ans

– Dans un 2ème temps, les personnes bénéficiant de reconstructions ont participé aux travaux en particulier la fabrication des parpaings. Ceci a  permis aussi de les former et de favoriser la solidarité entre eux.

Les travaux de reconstruction ont été ralentis ou arrêtés plusieurs fois à cause de multiples difficultés: problèmes de route en très mauvais état,  manque de matériaux, manque d’eau…

Fin mai 2011, près de 20 familles étaient relogées : 13 d’entre elles ont eu des maisons entièrement refaites et pour les autres, des réparations ont été effectuées sur leur maisonnette ou des matériaux leur ont été fournis.

DIVERS

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte.